Parapente, deltaplane, vol à voile et montgolfière

Edito évasions aériennes

Evasions aériennes

Décollage immédiat pour une nouvelle dimension… Celle qui sollicite d’autres sens pour des expériences euphorisantes ! Car le relief du Doubs se prête aux décollages et se découvre encore mieux dans le silence aérien.

Depuis son point culminant, le mont d'Or, à 1 463 m en balcon face au mont Blanc, ou des nombreux autres sommets des montagnes du Jura, les aires d'envol ne manquent pas pour les amateurs de parapente ou de deltaplane.

Aéro-clubs et écoles de parachutisme proposent quand à eux des sauts d'initiation en tandem, à moins que vous n'optiez pour l'extraordinaire sensation de flotter dans l'air en montgoflière au petit matin...

Côté vol pur rien ne manque, alors, prenez l'air là où il se trouve !

Publications

Vidéo

Galerie vidéos

PORTRAIT

PORTRAIT : SERGE ORDINAIRE

Le sourire sur la neige et dans les airs

L’hiver il sillonne les pistes de ski de Métabief ; l’été il sillonne le ciel de Métabief : Serge Ordinaire mène une vie qui ne l’est pas. Dix ans que ce quadra s’envole de sa montagne préférée pour en apprécier les beautés, bonheur qu’il  partage depuis 5 ans en vol biplace. « Quand on décolle, que l’on découvre progressivement les lacs du Jura,  puis de Suisse et le mont Blanc en toile de fond, c’est exceptionnel ! » Et quand il ne fait pas des baptêmes de parapente, des vols de 10 à 20 mn, il encadre des journées d’initiation ou des stages découvertes de 5 jours, il vole aussi pour lui : « du mont d’Or on peut rester une journée en l’air, parcourir 120 km ».