Saucisse de Montbéliard
J. Monnin
La véritable saucisse de Montbéliard

Plus petite et plus ferme

On la compare souvent à la saucisse de Morteau. Toutes deux fumées aux résineux dans les tuyés des fermes comtoises, la saucisse de Montbéliard se distingue pourtant par sa petite taille, son goût et sa fermeté. Sa texture est ferme, grâce à son boyau naturel et son gros grain de hachage. Fermée par torsion (et non par une ficelle et une cheville en bois), son diamètre est plus petit et elle est élaborée à base de maigre et de gras de porc, hachés grossièrement et malaxés.

Une saucisse très parfumée

En plus de son goût fumé résultant de la sciure de résineux, la saucisse de Montbéliard est relevée de poivre et de carvi, semblable au cumin. Mais on peut également ajouter plusieurs sortes d'épices et d'aromates pour réhausser son goût. Echalote, romarin, muscade... Les fabricants n'hésitent pas à tenter des associations pour la différencier.

Le saviez-vous ?

Contrairement à la saucisse de Morteau, la saucisse de Montbéliard se vend souvent par deux. 

La saucisse de Montbéliard en quelques chiffres

2013 date d'obtention de l'IGP
2.5 cm de diamètre pour être conforme à l'IGP
18 mètres de hauteur maximale pour un tuyé
9 600 tonnes de saucisses de Montbéliard et de Morteau produites en 2017
25 producteurs dans le Doubs
18 millions de saucisses consommées en 2019.
Mandeure
BFC Tourisme
Un peu d'histoire

Plus ancienne saucisse de France ?

Si la saucisse de Montbéliard est si ancrée dans le paysage gastronomique du Doubs, c'est justement car son origine remonte à... avant Jésus-Christ ! Et oui, déjà en 58 avant JC, les habitants du Pays de Montbéliard suspendaient leurs salaisons pour les faire fumer. En témoignent les vestiges des fumoirs à viande gallo-romains retrouvés à Mandeure (Epomanduodurum), près de Montbéliard.
On en retrouve ensuite trace durant le Moyen-Âge, où elle était considérée comme une variante de l'andouillette, tout en se différanciant par son goût fumé et son arôme d'ail et de carvi. Elle connaitra une notoriété extra-régionale dès le XIXe siècle avec l'expansion des marchés dans toute la France. 

Salaisons
BFC Tourisme / Michel Joly
Salaisons
BFC Tourisme / Michel Joly

Les secrets de fabrication

saucisse de montbéliard
FB Saucisse de Montbéliard

Comment bien cuire une saucisse de Montbéliard ?

A l'eau

Mettez la saucisse de Montbéliard dans une casserole d'eau froide, puis, faites cuire à feu doux pendant 25 min. Attention, l'eau ne doit pas bouillir, au risque de faire éclater la saucisse. Attendez qu'elle soit sortie de l'eau pour la piquer, les arômes si particulières pourraient se répendre dans l'eau de cuisson et elle perdrait de son goût.

Au four

Enroulée dans du papier aluminium, placez la saucisse de Montbéliard au four préalablement chauffé à 200°C. Laissez cuire pendant 25 min. Puis retirez délicatement la feuille d'aluminium.

Au barbecue, directement sur des pommes de terre, à la vapeur... a chacun sa méthode de cuisson. 

Saucisse de Montbéliard
Les Compagnons du Boitchu / Jacques Monnin

Avec quoi déguster une saucisse de Montbéliard ?

Comme sa "grande sœur" de Morteau, la saucisse de Montbéliard accompagne à merveille les pommes de terre, sautées ou cuites à la vapeur, nappées de cancoillotte. Elle est aussi souvent servi avec des lentilles. En version froide, la saucisse de Montbéliard est excellente dans une salade composée. Laissez parler votre créativité ! Melon, samossa, gougères, gratins... les déclinaisons ne manquent pas ! 

Recette
Cristel
Recette
Cristel
La recette du chef de Cristel

Tartine de saucisse de Montbéliard, St-Jacques et guacamole

En associant les produits du terroir du Doubs, on obtient de surprenantes recettes. C'est le cas de cette tartine composée non seulement de saucisse, mais aussi de guacamole frais et de coquilles saint-jacques. Et c'est le chef de Cristel, premier fabricant français d'articles de culinaires haut-de-gamme, entreprise labellisée Made in chez Nous par Doubs Tourisme, qui nous dévoile les étapes de cette recette succulente. 

A visiter

Les producteurs vous accueillent

L'histoire de la saucisse de Montbéliard, et des salaisons du Doubs, n'est pas anodine. Témoin du riche passé et du savoir-faire du département, te Tuyé du Papy Gaby et la Ferme du Montagnon vous invitent à en découvrir davantage 

Tuyé du Papy Gaby / Genisset

Le Tuyé du Papy Gaby 

Véritable tempe des salaisons, le tuyé du Papy Gaby fabrique et fume quelques 4500 jambons et saucisses de Montbéliard dans son fumoir. Le maître-charcutier détaille chaque étape de fabrication de la saucisse de Montbéliard dans l’ambiance d’une animation typique de la République du Saugeais.

En savoir plus

Montagnon
Ferme du Montagnon

La ferme du Montagnon

Installée dans une robuste construction paysanne de 1736, la ferme musée du Montagnon vous immerge dans l'habitat traditionnel du Haut-Doubs, autour du tuyé. Véritable cuisine des habitants de l’époque, il était toujours situé au centre de la maison, sans fenêtre ni porte mais donnant accès à toutes les autres pièces de la maison.

Vous y découvrirez dans cette grande cheminée de 25m² les salaisons suspenduent comme par le passé.

A découvrir

Made in Doubs

Les producteurs de saucisses de Montbéliard

Fromages

Idées Gastronomiques

Qu'il fait bon découvrir le fumé des salaisons et la douceur des fromages dans le Doubs. Sans oublier, le savoir-faire des distilleries d'absinthe, la Fée verte qui fit tourner les têtes… A moins que ce ne soit les bières artisanales confectionnées avec soin aux quatre coins du département. 

À propos

La véritable saucisse de Montbéliard

J. Monnin
À propos
BFC Tourisme
À propos